Top 10 pour tout savoir sur le homard

Vous aimez le homard et avez à cœur de vous en procurer pour réaliser de délicieuses recettes. Sachez que ce crustacé est très présent sur le marché de mai à juillet. Si vous achetez une certaine quantité de homards que vous ne pouvez consommer en un jour, vous avez la possibilité de les conserver vivants pendant 2 jours au réfrigérateur, dans le bac à légumes. La congélation est aussi une option, mais le respect de certaines conditions est impératif. Voici le top 10 des choses essentielles à savoir sur ce crustacé que vous aimez tant.

1-Distinction entre le mâle et la femelle

 

Le homard mâle et le homard femelle présentent quelques différences. Si vous regardez sous la queue du crustacé, vous y verrez les pléopodes, les premières pattes situées à la base du thorax. Les crochets sont souples, mous et petits chez la femelle alors qu’ils sont durs, gros et blanchâtres chez le mâle.

2-Peut-on tout manger dans le homard ?

Les seules choses qu’on ne peut pas manger dans le homard sont l’estomac, situé derrière la tête, et l’intestin, la petite veine noire qui traverse la queue. À part ces éléments, tout est mangeable dans ce crustacé.

3-Comment se fait la croissance du homard ?

 

Au fur et à mesure que le homard grandit, il se mue, c’est-à-dire qu’il change sa carapace. Lors de sa première année, il peut se muer 4 à 5 fois. Avant d’atteindre sa taille commerciale, le homard peut connaitre une vingtaine de mues.

 

4-Le homard crie-t-il pendant la cuisson ?

Aucun cri n’est émis par le homard durant sa cuisson simplement parce que ce crustacé n’a pas d’organe vocal. Le son entendu provient de l’expansion des poches d’air s’échappant de la carapace.

5-Qu’en est-il de la sexualité du homard ?

La femelle part à la recherche d’un mâle avant la mue. Lorsqu’elle le trouve, elle s’approche de lui et attend les phéromones que ce dernier émettra. Si la femelle apprécie l’odeur, elle enverra à son tour des phéromones, ce qui est une invitation pour la copulation.

6-Quelle est l’origine de la couleur rouge du homard ?

Quel que soit le type de homard que vous cuisinez, vous constaterez qu’il deviendra rouge après la cuisson. Cela est dû l’astaxanthine qui résiste bien à la chaleur et oblige ainsi le crustacé à prendre sa pigmentation rougeâtre.

7-Langouste et langoustine : est-ce respectivement la femelle et la fille du homard ?

Il n’y a pas de lien direct de parenté entre le homard et la langouste et la langoustine. Le seul élément que ces trois bêtes ont en commun est le fait qu’ils soient tous de crustacés marchant sur les fonds marins. 

8-Le homard est-il un charognard

Prédateur omnivore actif généralement la nuit, le homard n’est pas un charognard. Il a une préférence pour les organismes benthiques, c’est-à-dire les espèces qui se trouvent sur le fond marin.

9-Est-ce possible de connaitre la provenance du homard présent dans votre assiette ?

Grâce à plusieurs initiatives, vous pouvez savoir d’où provient le homard mis dans votre assiette. Il est même possible de tracer le parcours du crustacé depuis sa pêche jusqu’à son arrivée chez vous en vous fiant à un code alphanumérique.

10-La surpêche menace-t-elle le homard ?

Les pêcheurs respectent certaines règles dans la pêche du homard. Le crustacé n’est donc pas menacé par la surpêche. D’ailleurs, les pêcheurs posent des actes pour lutter contre toute activité visant à pêcher intensivement le homard.

Tout savoir sur le homard en cliquant ici

  • Livraison 24h
    Produits frais
  • Pêche
    en famille
  • Service client
    Au 07 68 65 71 80
  • Votre fidélité
    récompensée

Meilleurs ventes chez Mamarée

Découvrez les produits numéro 1 chez Mamarée !
angle.png